Surréalisme et théâtre en utopie

Dans cette article je vais vous présenter une comparaison entre une architecture et une oeuvre. Pour effectuer cette comparaison je vais vous parler d’une oeuvre surréaliste réalisée par l’artiste Jerry Uelsmann, né le 11 Juin, 1934. C’est un photographe américain, qui a été le précurseur du photomontage en Amérique au 20ème siècle. Il réalise exclusivement des clichés en noir et blanc. Il réalise des photomontages en inscrivant des éléments nouveaux dans une réalité que l’on connaît, il veut que le spectateur reconnaisse des éléments de ses photos, tout en y donnant un sens inimaginable grâce aux éléments qu’il ajoute. Dans presque toutes ses oeuvres il oppose l’organique à l’artificiel, (thème également très présent dans l’architecture dont je vais vous parler).

J’ai choisi en particulier cette photo :

Jerry Uelsmann, Untitled, 1990, 16 × 20 in 40.6 × 50.8 cm Site : https://artsy.net/artwork/jerry-uelsmann-untitled-1990

Jerry Uelsmann, Untitled, 1990, 16 × 20 in
40.6 × 50.8 cm
Site : https://artsy.net/artwork/jerry-uelsmann-untitled-1990

Je vous conseille d’aller voir le site de Jerry Uelsmann, qui réalise des photographies surréalistes à la fois magnifiques et très intrigantes : http://www.uelsmann.net/

Voici l’architecture avec laquelle je vais comparer cette oeuvre  :

Hans and Wassili Luckhardt's Concert Hall 1948 © The Unbuilt Berlin Site : http://www.archdaily.com/71940/the-unbuilt-berlin/

Hans and Wassili Luckhardt’s Concert Hall 1948 © The Unbuilt Berlin
Site : http://www.archdaily.com/71940/the-unbuilt-berlin/

Il s’agit du Concert Hall imaginé en 1920 par les frères Luckhardt lorsqu’ils faisaient partis du groupe Arbeitsrat für Kunst (Association d’architectes, de designers, de peintres, de sculpteurs et d’écrivains créée par Bruno Taut-architecte- en 1918, puis dirigée par Walter Gropius jusqu’en 1921.). Pratiquement aucuns des projets imaginés par ce groupe n’a été réalisé, celui-ci en fait parti, il n’existe qu’à l’état de croquis et de « concept ». J’ai choisi de comparer ce concept grâce au dessin réalisé en partant du concept des frères Luckardt dans le cadre d’une exposition présentée au Café Moskau à Berlin.

Hans Luckardt s’est beaucoup inspiré de la nature pour penser son architecture, tout comme Jerry Uelsmann l’amène dans ses photographies et ici avec la présence du sable au sol. On retrouve un côté assez agressif dans l’architecture du Concert Hall avec les pics qui font la structure centrale, comme on en retrouve dans l’architecture en sable créée par Uelsmann. De plus on retrouve ce contraste dans l’architecture entre ces pics assez brutaux et les sortes de strates autour, qui rappellerait presque des coquillages, que l’on retrouve dans le sable de la photographie. Plus généralement on peut voir une architecture contrastée entre pics et formes assez douces et rondes sur le côté comme c’est le cas du contour du « chateau de sable » créé par Uelsmann. On observe aussi une similitude dans les deux « architectures » avec les bâtiments très droits présents en dessous des pics.

Si Uelsmann joue avec le côté naturel du sable (qu’il intègre dans un vrai bâtiment) et avec lequel il crée une nouvelle architecture mais cette fois-ci éphémère et naturelle étant donné qu’elle est en sable, Luckardt joue aussi avec cette relation en imaginant une architecture pensée en s’inspirant des formes de la nature, même si le bâtiment n’est pas censé être éphémère il rapporte un peu de nature dans des construction qui vont à l’encontre de celle-ci.

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Dessinbymoi |
Les Accros aux mangas |
Créations Artisanales 65 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Filsetformes
| Francis Meunier
| Culture musicale au CRD d&#...